« Le talent n’est pas un statut social, c’est un potentiel à faire croître « 

2 septembre 2014 0 Par Pascale Kroll

RV 25 septembre : conférence-table ronde sur l’innovation en termes de détection des talents. Organisée par TalentReveal®, spécialiste du sujet.

Avec l’avis de DRH, managers et recruteurs sur le recrutement des talents et le talent management en entreprise. Avec la présentation des résultats de notre enquête sur les attentes des DRH vis-à-vis des cabinets de recrutement.

Présentation par Yves Richez, directeur associé de TalentReveal®

1. Pourquoi l’organisation d’un tel événement ?

Nous sommes à une époque délicate ; une époque où l’on veut penser autrement, trouver de nouvelles ressources, utiliser de nouveaux mots pour redynamiser les « hommes ». Or, n’est-il pas étrange de reproduire le même modèle de pensée qu’avant avec des nouveaux mots : Talents ? Cet événement propose à la fois une conférence pointue sur la manière d’observer et d’évaluer des talents, et des retours d’expérience significatifs sur une (réelle) nouvelle manière d’opérer dans le recrutement (et détection) des talents.

Nous travaillons depuis 5 ans à l’élaboration d’un nouveau protocole de détection des talents. Le principe psychométrique n’est pas adapté pour évaluer les talents et pourtant, depuis plus d’un siècle, il semble n’y avoir que ce modèle qui existe. Un peu comme si il n’y avait que « PC » ou « pc ». Cette matinée présente à la fois le résultat de 10 ans de recherche appliquée sur la question, des résultats vraiment enthousiasmants et une innovation majeure dans le modèle de penser.

 

2. Quels sont les intérêts pour les DRH ?

Les intérêts sont multiples. Ils vont pouvoir avoir des réponses et des pistes pratiques créatrices de valeurs quant au recrutement, à la détection interne et externe de ce que l’on appelle « les talents ». Ils auront aussi une clarification sans ambiguïté entre des notions telles que « la compétence », « la capacité », « le talent », la « personnalité », le « potentiel ». Ils vont découvrir un outil, ou devrais-je dire un protocole de nouvelle génération totalement dédié aux talents : TalentReveal®.

 

3. Quelle est la singularité au regard de l’existant ?

Le modèle dominant est celui de la « personnalité » et les tests ont pour principe la « normalité » (cf Binet), ce qui permet l’étalonnage. Or, les tests classiques et la mesure ne « savent » pas évaluer les facultés naturelles et ce, pour une raison simple, les facultés naturelles se mobilisent uniquement lorsqu’elles ont une utilité à cela. Il faut du « potentiel » pour que le talent s’active.Elles sont adaptatives et soumises à forte variabilité. La « personnalité » quant à elle s’est construite à partir des vieux modèles de la philosophie. Un talent n’est pas mesurable, mais observable et donc évaluable (puisque l’évaluation est avant tout une observation en acte). J’ai énormément travaillé à partir des travaux de Gardner et pu, en 2006 proposer une nouvelle forme de l’intelligence (répondant à la quasi totalité des huit critères scientifiques, auxquels j’ai ajouté trois complémentaires). Elle est fondamentale dans certains domaines, mais totalement passée « sous silence » et ignorée : l’intelligence extrapersonnelle (ruse, feinte, dextérité, non-agir, stratège, imitation, etc.). Amalgamée avec une valeur morale (depuis Platon), cette intelligence a été bannie. Je l’ai réintroduite après un long travail de fond. Tous nos clients la sélectionnent désormais systématiquement. Révélateur non ?

  

Pour en savoir plus sur cet événement et vous inscrire 

 

Pour participer à notre enquête sur l’évaluation des cabinets de recrutement