Choisir son prestataire recrutement : les questions primordiales à se poser avant

Choisir son prestataire recrutement : les questions primordiales à se poser avant

30 septembre 2017 0 Par Pascale Kroll

Choisir son prestataire recrutement sachant qu’il n’existe pas de professionnel du recrutement idéal dans l’absolu. Tout dépend des besoins de votre entreprise. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Quelques questions primordiales à se poser avant de choisir.

1 – Quel est le profil de la personne que vous souhaitez recruter ?

Souhaitez-vous recruter un cadre middle-management, un cadre supérieur, un spécialiste de haut niveau, un haut dirigeant … Avez-vous réellement besoin d’une chasse ou simplement d’une recherche par annonce … ? Ne payez pas plus que ce que dont vous avez besoin.

2 – Comptez-vous réaliser des volumes très importants ou non ?

La réponse à cette question vous permettra notamment de bien évaluer la taille du cabinet dont vous avez besoin. Un cabinet de trop petite taille peut s’avérer incapable de traiter vos demandes de recrutement en quantité. Et donc en qualité.

3 – Le poste à pourvoir est-il très lié au secteur d’activité ?

Si vous recherchez un spécialiste, un cabinet spécialisé sera préférable. Si le profil peut convenir à un autre secteur (par exemple un contrôleur de gestion), un cabinet généraliste fera l’affaire. Signalons au passage que de plus en plus les cabinets se revendiquent comme multi-spécialistes. Histoire de concilier les avantages du cabinet spécialisé (avec une connaissance avérée dans un domaine) avec ceux du généralistes (pluralité des métiers et développement des activités).

4 – Avez-vous besoin d’un expert en recrutement ou d’un professionnel RH ?

Dans le premier cas, optez pour un cabinet de recrutement ou de chasse. Dans le second, choisissez d’être accompagné plus globalement dans votre politique RH. A noter que désormais les cabinets de recrutement se définissent comme des conseillers en recrutement. Cela vous embrouille peut-être les cartes. C’est surtout une manière de signifier que leur rôle ne se cantonne pas à recruter, à débaucher à la concurrence, mais de vous trouver les meilleurs talents, qu’ils se trouvent à l’extérieur de votre entreprise ou déjà chez vous.

5 – Quelle est la zone géographique visée ?

Régionale, nationale, internationale …

Les cabinets à vocation régionale sont le plus souvent de taille modeste. Ils s’adressent à une clientèle de PME-PMI dans la mesure où la plupart des grandes entreprises françaises ont leur siège en Ile-de-France. L’activité recrutement est en général, pour ces cabinets très généralistes, une activité parmi d’autres (conseil en management, bilans de compétences, audits sociaux…).

Les cabinets internationaux sont essentiellement parisiens, souvent d’origine anglo-américaine, s’appuyant sur une organisation mondiale. Ils servent une clientèle de grands groupes, eux-mêmes internationaux.

6 – Quel est votre budget ?

L’argent est le nerf de la guerre. Inutile de vous tourner vers les plus grands chasseurs de tête si vous avez uniquement besoin de recruter du middle management. Les tarifs varient du simple au double selon la méthode utilisée (chasse ou annonces), la notoriété du cabinet, la fréquence de vos relations avec le cabinet, etc.

Notre outil de mise en relation vous permet de choisir le bon prestataire recrutement selon des critères objectifs liés au poste mais également selon les avis des clients et candidats (découvrez à cet effet le palmarès des entreprises et le palmarès des candidats).