avatar

XAVIER PIETTRE ET FRAN

Premier Cabinet spécialisé en - IMMOBILIER : Aménageurs, Maîtres d'Ouvrage, promoteurs, financiers, investisseurs, asset management, property, Administration De Biens, HLM, CMI Constructeur de Maison Individuelle, Grands Utilisateurs, - IGENIERIE BATIMENT, MAÏTRISE D'OEUVRE : architecture, conception, études, réalisation, QSE, contrôle, audit technique, certification, - BATIMENT Gros oeuvre, second oeuvre, second oeuvre technique, - INDUSTRIELS de la Construction : fabricants de matériaux, de composants pour la construction, - Sociétés de SERVICES à l'Immobilier ou à la construction : services juridiques, conseil, transaction, audit, expertise, investissement et capital market, asset, gestion, informatique spécifique à la gestion immobilière, Facility Management, Multiservices. Pour tous types d'ouvrages : logements, bureaux, entrepôts, plateformes logistiques, centres commerciaux, hôpitaux et cliniques, EHPAD, hôtels, centres de loisirs, ouvrages fonctionnels, équipements sportifs, équipements publics. Pour tous types de postes de direction ou d'encadrement : postes fonctionnels ou opérationnels. Chaque mission est menée avec une double garantie : garantie de trouver le candidat recherché dans un délai défini, et garantie d'un an une fois le candidat en place.

Type de prestation
Secteur d'activité

Vos avis nous ravissent

Impression : Camera cachée?

J'ai passé mardi dernier un entretien avec ***. Pendant tout le temps que j'ai été dans son bureau, il a les yeux fixés sur son écran, où il prennait des notes pendant que je parlais. Pour lui permettre d'ecrire au clavier, j'ai été obligée à répéter et à parler lentement, ce qui a rendu interminable l'exercice de raconter mon expérience professionnelle. Il ne m'a posé aucune question. A la fin, j'ai enchaîné toute seule sur le descriptif du poste de l'annonce auquel j'avais postulé. "Ce n'est pas vraiment cela la mission du poste!" WTF??? Epic fail, M *** ne savais même pas pour quel poste j'étais là... Et pour le poste auquel il pensait je pouvais correspondre, en lisant mon CV (pendant que j’étais là), ce n'était pas faisable parce que l'actionnaire était également actionnaire de la dernière boite dans laquelle j'ai bossé, donc pas question de me présenter. Visiblement, un professionnel avec plus de 30 ans d’expérience pense bien qu'il ne vaut plus la peine de lire les CV des candidats avant l'entretien. Un très décevant manque de professionnalisme.

Réponse de le
0.4